Bonus 110Banner 50 euros
Meilleurs buteurs des championnats EuropéensLionel MessiMeilleurs footballeursExplications du footballFootball économie salaireChampionnat d'Europe 2012 en Pologne et UkraineLive ScoreTous les classements

Football » A la Une, Championnat d'Europe UEFA, Equipe de France » EdF : Ménez, une carte à jouer
Netbet Sport fr

Jérémy Ménez ne compte que six sélections en équipe de France. Les forfaits combinés de Franck Ribéry, Kevin Gameiro et Karim Benzema pourraient lui permettre de gagner du temps de jeu face à l’Albanie et la Bosnie.

Vendredi, il est très peu probable que Laurent Blanc aligne le joueur du PSG d’entrée de jeu. En attaque, ce sont Bafétimbi Gomis et Loïc Rémy qui devraient entamer la rencontre face aux Albanais. Pourtant, cela ne dérangerait pas Ménez d’évoluer dans ce secteur de jeu avec les Bleus. « Depuis tout petit, j’ai tout le temps évolué dans l’axe, sauf ces deux-trois dernières saisons. Ça me ferait retrouver quelques sensations », a confié l’ancien joueur de l’AS Roma en conférence de presse.

Polyvalence

Le numéro 7 aspire surtout à jouer. Peu importe la place. « Je préfère le côté gauche au côté droit. C’est Ranieri qui m’a basculé à droite, mais je m’y suis habitué. A gauche, je peux rentrer sur mon bon pied. J’ai des habitudes que je n’ai pas forcément à droite », explique-t-il. A l’heure actuelle, il n’est pas en mesure de réclamer une place de titulaire. Son objectif est de « montrer des choses sur le terrain ». « Je m’en sens capable. Je me donne à fond avec mon club, j’espère maintenant prouver au sélectionneur qu’il n’a pas tort de me sélectionner », assure le natif de Longjumeau.

« Je perce, je drible, c’est ça mon truc »

L’Albanie risque fort de se regrouper à l’arrière, ce qui obligera les Français à prendre le jeu à leur compte. « En ce moment, on joue des équipes comme ça avec le PSG. Elles nous attendent beaucoup, sans laisser d’espace. Ce n’est pas évident. Il ne faut pas prendre de risque. Mais patienter et attendre que les espaces s’ouvrent en mettant du rythme », affirme Ménez. Une chose est sûre : Laurent Blanc apprécie particulièrement le profil de ce dernier. Sa faculté à éliminer son adversaire direct pourrait être utile vendredi. « C’est ma qualité première. Je perce, je drible, c’est ça mon truc », reconnaît-il.

Un premier but en Bleu ?

S’il n’est pas encore titulaire chez les Bleus, Ménez est déjà devenu indispensable au PSG. Cela n’était pourtant pas gagné au départ, puisque l’ex-Monégasque est sorti sous les sifflets du Parc des Princes dès sa première apparition sous les couleurs parisiennes en match officiel (défaite 1-0 face à Lorient, lors de la première journée de Ligue 1). « Je sais très bien qu’on m’a reproché mon manque de repli défensif, mais physiquement j’étais mal, c’est la raison », se justifie-t-il. Jusqu’à présent, Ménez n’a jamais marqué de but avec l’équipe de France A. Et s’il ouvrait son compteur dès vendredi ?

Commentaires

avis...

Pour continuer la lecture

A votre avis?