Bonus 110Banner 50 euros
Meilleurs buteurs des championnats EuropéensLionel MessiMeilleurs footballeursExplications du footballFootball économie salaireChampionnat d'Europe 2012 en Pologne et UkraineLive ScoreTous les classements

Football » - France, A la Une, Ligue 1 » Paris magique, Pastore galactique
Netbet Sport fr

Le PSG ne peut plus se cacher. En s’imposant à domicile face à Lyon dimanche soir (2-0), le club de la capitale est incontestablement le grand favori pour le titre de champion de France.

Satisfait de la prestation d’ensemble de son équipe, Antoine Kombouaré tient à ce que ses joueurs gardent les pieds sur terre. Il relativise donc le succès obtenu face aux Rhodaniens. « Aujourd’hui, on est premier mais, comme je l’ai dit, il y a 29 matches, 87 points en jeu. C’est un gros match mais on a encore des périodes pendant lesquelles on se met en difficulté sur des fautes d’inattention, des pertes de balle. On sait qu’on a encore beaucoup de boulot, beaucoup de travail », a déclaré le technicien kanak en conférence de presse. Si le PSG est leader de Ligue 1 après neuf journées, c’est en grande partie grâce à sa recrue phare de l’été, Javier Pastore. Six titularisations, cinq buts, deux passes décisives et un penalty provoqué : le bilan de l’international argentin frôlerait presque l’impertinence.

« Le Maigre », c’est juste énorme

Très humble, l’ancien joueur de Palerme n’aura donc pas connu de problème d’adaptation. « Je ne pensais pas que cela se passerait aussi vite et aussi bien. Je ne suis pas le meilleur, il y a pleins d’autres bons joueurs en Ligue 1 », confiait-il à l’issue du choc de dimanche soir. « On a beaucoup de chance d’avoir Pastore », estime pour sa part Nasser El-Khelaifi, le dirigeant qatari. Jean-Michel Aulas reconnaît également que « El Flaco » a été le déclencheur de la victoire francilienne. « C’est un match qui s’est joué sur pas grand-chose, un exploit de Pastore », analyse le président lyonnais sur le site Internet de l’OL. Pour Roland Courbis, les 42 millions d’euros dépensés pour Javier Pastore ne sont pas excessifs. « C’est tout simplement impressionnant. Quand on parle du prix de Pastore à 42 millions, l’Argentin est peut être beaucoup moins cher que certains joueurs de notre championnat acheté 5, 6 voire 7 millions d’euros », a commenté le « coach » sur les ondes de la radio RMC.

Un « matelas » en perspective

Les Parisiens ont une marge de progression importante. Notamment en ce qui concerne le secteur défensif. Diego Lugano est arrivé dans les dernières heures du mercato et n’a donc pas eu de préparation spécifique. Mamadou Sakho et Milan Bisevac sont blessés depuis plusieurs semaines. « Je trouve que physiquement Paris est très au point et ne semble jamais connaître de gros coup de pompe pendant les matchs. Ca viendra peut-être dans la saison. En attendant, l’avenir s’annonce souriant dans la capitale », écrit le journaliste Pierre Ménès sur son blog. Le PSG pourrait même rapidement se créer un « matelas » confortable :  Ajaccio, Dijon et Caen sont ses trois prochains adversaires en Championnat.

Commentaires

avis...

Pour continuer la lecture

Mots-clefs :, , , ,

A votre avis?